Les Musiciens

 

Maya Quiminal : danse
Maya est initiée à la danse à l’âge de 6 ans en intégrant la troupe de danse-théâtre Les montreurs d’images. Elle pratique la danse classique, le modern-jazz et les danses d’Afrique de l’Ouest avant d’aborder la danse Kathak auprès de Ranjana Srivastava et Kavita Thakur. En parallèle elle se tourne vers la danse Odissi et les danses folkloriques du Rajasthan. En 2007, elle fonde le duo MayaChandini avec la danseuse Chandini, qui propose une démarche originale basée sur le Bollywood, l’Indian fusion et les danses de feu. Elle enseigne les danses Kalbéliya, Indian fusion, Roman, Bollywood, et anime des ateliers pour enfants.

 

Laurent Aubert : oud, rubab, dutar, lavta
Laurent Aubert, musicien et ethnomusicologue, joue de plusieurs instruments à cordes pincées (rubab, oud, lavta, dutar). Il a notamment étudié la musique indienne auprès du maître Jamaluddin Bhartiya, puis la musique afghane avec Ustad Daud Khan Sadozai, tout en perfectionnant son apprentissage des ragas indiens avec Paul Grant. Il a complété sa formation en abordant les musiques du Proche-Orient. Egalement membre de l’ensemble Nuryana, il a participé à de nombreux projets musicaux présentés en Suisse et à l’étranger. Il est par ailleurs le fondateur des Ateliers d’ethnomusicologie de Genève.


 

Philippe Koller : violon
Musicien aux goûts versatiles, l’improvisation constitue le dénominateur commun aux différents styles qu’il aime à pratiquer. Parmi les plus récentes productions, jazz’n’western avec Cow Bows, musiques orientales avec Tarab, folk rock avec Pierre Omer & the Night Cruisers, musiques des Balkans avec le Petit Orchestre de l’Est… Il travaille également pour le théâtre, notamment avec le metteur en scène Frédéric Polier. Il enseigne par ailleurs le violon jazz au CPMDT depuis 2005 (ensembles d’initiation et cours individuels) et travaille à temps partiel au département post production audio à la RTS.


 

Ludovic Ottiger : tombak, daf, guimbarde, alghoza
Ludovic s’initie aux musiques orientales dès l’âge de 16 ans. Il a étudié en Inde la musique du Rajasthan avec des maîtres locaux, puis les percussions classiques iraniennes auprès de la famille Chemirani. Il a collaboré avec de nombreux musiciens internationaux. Ses instruments de prédilection sont les tambours tombak, daf, la guimbarde rajasthanaise morshang, la double flûte alghoza et la flûte ney.


 

None : bendir, darbuka, kanjira, riqq
Batteur de formation depuis son enfance, None a évolué dans les milieux musicaux du rock et du jazz genevois pour ensuite élargir ses horizons à toutes formes de percussions issues des traditions musicales de diverses régions, en particulier de l’Afrique, du Proche-Orient et de l’Inde.


 

www.000webhost.com